blank

Le hall d’entrée du lycée Max Born de Recklinghausen, en Allemagne

Une protection incendie et une ambiance moderne et design ne sont pas paradoxales. Le hall d’entrée du lycée Max Born de Recklinghausen, en Allemagne, en est la preuve. Les couloirs sont vitrés à hauteur d’étage et allient la technique à l’esthétisme. Les parois transparentes jouent le rôle de protection incendie et anti-chute tout en agrandissant visuellement l'espace central.

Le lycée regroupe sept secteurs professionnels et dix cursus de formation : un véritable creuset réunissant près de 3 000 personnes. Le lieu le plus exposé est le hall d’entrée qui s’étend sur toute la hauteur du bâtiment. Aux étages supérieurs, les voies d’accès contournent, telles des galeries, le bâtiment central et l’agrandissent visuellement : cet artifice architectural est de mise, car un hall d’entrée central accueillant plusieurs milliers de personnes se doit d’être spacieux.

Le hall d’entrée est soumis à des réglementations strictes en matière de protection incendie : s’il doit pouvoir servir d’issue de secours pour un grand nombre de personnes, le risque de propagation du feu d’un étage à l’autre est élevé. Le potentiel de risque augmente également en raison des couloirs des étages supérieurs, orientés vers le hall d’entrée. La solution qui a été retenue est un vitrage coupe-feu à hauteur d'étage dans les couloirs ; il a été conçu pour une exposition unilatérale au feu (le côté balayé par le feu a été déterminé par un expert en protection incendie). Les vitres sont composées de deux vitrages (verre flotté / Pyran) sur lesquels est collé un film PVB. Elles répondent aux exigences requises en matière de protection incendie et anti-chute. En cas d’incendie, les raccords spéciaux (homologués au cas par cas) empêchent toute déformation des éléments ainsi que toute détérioration des fermetures. Le montage a été effectué avec le système de profils en acier « Forster Presto ».
Une protection anti-fumée était également requise dans certaines parties moins représentatives du bâtiment. 34 portes à profil tubulaire (T30) ont été par exemple installées dans les cages d’escalier : le joint de sol abaissable garantit une fermeture étanche à la fumée. Grâce à ce système, leur durée de vie est beaucoup plus longue que celle des joints de frottement traditionnels.